Rechercher dans ce blog

Quatre interprétations des écritures

Quatre étapes sur le chemin de l'interprétation des écritures:

  1. la lettre, qui désigne les faits
  2. l'allégorie (exprimer une pensée sous une forme imagée), qui produit la compréhension et la foi en ce qui est lu
  3. la morale, qui montre comment mettre cela en pratique ("la foi sans la mise en oeuvre est morte", dit Jacques)
  4. l'anagogie (dégager le sens spirituel du sens littéral), qui ancre cet enseignement dans notre esprit pour notre édification

Le chemin étroit

Considérons ces 2 passages: Mat 7:13-14 (1) et Mat 19:24 (2)

Le passage (1) est souvent compris de manière plutôt négative: le chemin est resserré, la porte étroite, comme si on ne voulait pas nous laisser entrer... Est-ce parce qu'on relie ce verset à celui de Mat 19:24 (2), qui parle en fait d'une autre situation: la grande difficulté pour les riches d'entrer dans le Royaume ? (ce que montre le contexte)

En Mat 7:13-14 (1), Jésus nous dit autre chose: si l'on veut entrer, la porte est étroite, elle ne laisse passer qu'une personne à la fois, et c'est ainsi que nous entrons dans la Vie - une à la fois, dans une démarche personnelle, un engagement du coeur. Il est dit que peu trouvent ce chemin, probablement parce qu'il exige de chercher, de vouloir cette rencontre avec Jésus qui nous offre le Salut. Il demande aussi une attitude humble envers le Sauveur - d'avoir compris que c'est le seul chemin vers la Vie, et qu'on ne peut y entrer en groupe (multitudinisme) pour cette raison.

La porte large, le chemin spacieux, sont plus faciles, mais ne demandent rien de notre part, aucune recherche, aucun engagement, donc aucune relation avec Celui qui est le Sauveur! (c'est la religion)

La porte étroite, le chemin resserré sont donc quelque chose de positif: une rencontre d'un coeur à un autre coeur (c'est la relation), celui de Jésus qui nous aime - c'est pourquoi Il a accepté de mourir pour que nous soyons sauvés. Cette rencontre est proposée à chacun, s'il le souhaite, et c'est cela, le passage de cette porte étroite, où une seule personne passe à la fois, pour entrer dans la Vie.

En Jean 10:9, Jésus nous dit : "Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé - il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages". Ceci explique Luc 13:24 (3): certains essaient d'entrer par une autre porte que Jésus.


(1) Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

(2) Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.

(3) Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas.


L'AT cité dans le NT

Quelques points à prendre en considération concernant l'AT et ses citations dans le NT:

1. l'AT a été écrit sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu (2 Tim 3:16)

2. il a été écrit pour notre instruction (1 Cor 10:11)

3. c'est spirituellement qu'il convient de l'interpréter (1 Cor 2:14)

En effet, du moment que c'est l'Esprit de Dieu qui a inspiré les textes de l'AT, c'est spirituellement, par l'Esprit de Dieu, qu'il convient de les interpréter.

4. lorsqu'un auteur du NT fait référence à des textes de l'AT, il ne "reprend" pas ces textes, humainement parlant, mais c'est l'Esprit qui lui révèle leur sens spirituel et l'inspire à citer ces textes dans le contexte de sa rédaction (2 Pi 1:21).

5. c'est le texte hébreu d'origine qui est cité.

Le NT cite très souvent l'AT d'après le grec de la Septante (LXX) - mais on peut dire que c'est l'hébreu originel qui est cité, puisque la LXX a été fidèlement traduite par les Juifs de l'hébreu en grec 2 siècles avant J-C (seule la LXX nous est parvenue en entier - le texte hébreu actuel date d'après J-C - mais Qumran a d'anciens textes en hébreu identiques à la LXX).

6. ce que l'AT commence à nous révéler via des récits, préfigure, spirituellement, ce qui sera pleinement révélé dans le NT (le NT est la révélation spirituelle et définitive de l'AT - lire p.ex. Hébreux).

7. Christ est le fil rouge de toute la Bible: il est présent dans chaque livre de l'AT, et cette présence est révélée dans le NT (Luc 24:27).



Gn 25:11

Voyons comment Dieu bénit Isaac et quelle est cette bénédiction. Il habita, dit l'Écriture, au Puits de la Vision. Le Puits de la Vision, telle est la bénédiction d'Isaac. Dieu veuille nous donner cette bénédiction, et que nous ayons le bonheur d'habiter au Puits de la Vision!

Si quelqu'un peut savoir et comprendre toutes les visions racontées dans la Loi et les Prophètes, celui-là habite au Puits de la Vision.

Considère quelle grande bénédiction Isaac reçut du Seigneur, lui qui habita au Puits de la Vision - bienheureux, quant à nous, si nous pouvons seulement passer près de là: illuminés par la divine miséricorde, à peine pouvons-nous soupçonner quelque chose de chaque vision - mais lui, il demeura dans la vision. Cependant, si j'en perçois une lueur, j'estimerai être resté un jour près de ce Puits de Vision - et si j'ai pu atteindre non seulement le sens littéral mais encore quelque chose selon l'esprit, je croirai y avoir passé deux jours. Si le sens moral m'est abordable, alors cela fera trois jours. Et même si je ne puis tout comprendre mais m'applique aux Écritures divines et médite nuit et jour dans la Loi de Dieu sans m'en déprendre, cherchant, examinant, réfléchissant, et surtout priant Dieu, implorant l'intelligence auprès de Celui qui enseigne à l'homme la science, alors il me semble que j'habiterai au Puits de la Vision...

Hâtez-vous donc avec moi, pour que cette bénédiction du Seigneur se répande sur vous aussi, que grâce à elle vous puissiez habiter au Puits de la Vision: que le Seigneur ouvre vos yeux et que vous puissiez voir le Puits de la Vision et en tirer cette eau vive qui deviendra en vous source jaillissante en vie éternelle.

Veux-tu que je t'en montre un, qui ne s'est jamais éloigné du Puits de la Vision ? C'est l'Apôtre Paul, lui qui disait: Nous contemplons à visage découvert la gloire du Seigneur. Toi donc, si tu scrutes sans cesse les prophètes, si tu cherches toujours, si tu désires savoir de plus en plus, si tu médites avec persévérance, tu recevras la bénédiction du Seigneur et tu habiteras au Puits de la Vision. Le Seigneur Jésus t'apparaîtra sur le chemin, il t'ouvrira les Écritures et tu diras: Notre coeur n'était-il pas embrasé, tandis qu'il nous ouvrait les Écritures ?

Origène (Bible Chrétienne, Pentateuque)


La grâce à bon marché

La grâce à bon marché, c'est la prédication du pardon sans la repentance [...] c'est la grâce sans la marche à la suite de Jésus-Christ, c'est la grâce abstraction faite de Jésus-Christ vivant et incarné [...]

La grâce qui coûte c'est l'Évangile qu'il faut toujours chercher à nouveau, c'est le don pour lequel il faut prier, c'est la porte à laquelle il faut frapper.

Elle coûte, parce qu'elle appelle à devenir disciple à la suite de Jésus - elle est grâce, parce qu'elle appelle à suivre Jésus-Christ.

Elle coûte, parce qu'elle coûte à l'être humain le prix de sa vie - elle est grâce, parce qu'alors seulement, elle offre la vie à l'homme.

Elle coûte, parce qu'elle condamne le péché - elle est grâce, parce qu'elle justifie le pécheur.

La grâce coûte cher d'abord parce qu'elle a coûté cher à Dieu, parce qu'elle a coûté à Dieu la vie de son Fils... Parce que ce qui coûte cher à Dieu ne peut être bon marché pour nous.

Elle est grâce d'abord, parce que Dieu n'a pas trouvé que son Fils fût trop cher pour notre vie, mais qu'il l'a donné pour nous.

Dietrich Bonhoeffer   /   source


SOLA


SOLA SCRIPTURA

Les Écritures sont suffisantes pour le salut des élus et la sanctification des rachetés. Elles édifient les saints et leur communiquent l'espérance de l'éternité. Elles fournissent au peuple de Dieu l'instruction, la correction, l'encouragement et l'assurance, et ce, en abondance.


SOLA FIDE

La justification par la foi seule est au coeur de l'Évangile. Le rejet de la sola fide, que ce soit consciemment ou inconsciemment, introduit l'exigence des oeuvres qui annule le salut. Les bonnes oeuvres ne jouent aucun rôle pour affranchir le pécheur de la sanction du péché.


SOLA GRACIA

La sola gracia détruit toutes notions de salut par une cause autre que la merveilleuse grâce de Dieu. Elle est prescrite et nécessaire en raison de l'incapacité et de la réticense de l'homme. C'est justement à cause de notre indignité que la grâce salvatrice de Dieu est si merveilleuse.


SOLI DEO GLORIA

Glorifier Dieu devrait être notre but premier et notre principale motivation. Sa gloire seule doit être l'unique intention derrière chacune de nos pensées, paroles et actions. C'est Lui seul qui mérite la gloire, l'honneur et les louanges.


SOLUS CHRISTUS

Le salut n'est disponible qu'en Christ seul. Christ n'est pas une option, mais une nécessité.


D'après John MacArthur, Un appel à réformer l'Église


Voir aussi Les cinq piliers du protestantisme


Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)