Rechercher dans ce blog

La véritable foi

Paul insiste à plusieurs reprises sur le fait que le manque de connaissances mène aux dérives.

C'est pourquoi il est important de comprendre que la foi est la base, la substance des choses qu'on espère, la preuve des réalités qu'on ne voit pas (cf. Héb 11:1).

Un exemple: Si le Christ ne s'est pas réveillé (n'est pas ressuscité), notre foi est inutile (cf. 1 Cor 15:14).

La foi repose sur des faits, qu'il faut connaître, car ils sont des réalités sans lesquelles elle n'est plus que croyance (je crois que...").

Mais, direz-vous, l'arbre de la connaissance...

Il ne s'agit pas de l'arbre de la connaissance, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Avec cet arbre nous décidons par nous-mêmes de ce qui est bien et de ce qui est mal, et ainsi de nous passer de Dieu. En mettant cet arbre dans notre jardin intérieur, Dieu nous donne la liberté de choisir, mais c'est à nos risques et périls...! Choisissons plutôt l'Arbre de Vie, Christ!

Il ressort de tout cela que la foi n'est pas "je crois que..." (je crois qu'il va pleuvoir) ou "je crois que Dieu existe"... Non! La foi est une preuve (Héb 11:1): Je sais que Dieu existe et je Lui fais confiance: voilà la vraie foi!

Lire aussi


Le véritable métavers

Dans différentes traductions de la Bible, le mot grec metanoia est traduit par :

  • repentance : la repentance est cependant souvent comprise de façon moralisatrice - on a très mal agi, alors "on doit se repentir" - du coup, ce mot prend des connotations négatives...
  • changement de comportement : c'est un peu superficiel - on peut se comporter différemment sans que notre attitude profonde ait changé...
  • conversion : mais on risque de penser que "la conversion, c'est pour les autres", pour ceux qui ne sont pas encore chrétiens - et qu'une fois converti(e), c'est réglé une fois pour toutes...


Que signifie metanoia ?

  • meta indique le changement - on retrouve meta dans métamorphose (changement de forme), métastase (changement de position), métavers (changement d'univers)
  • noia indique ce qui est changé : ce mot vient du grec noûs, qui a plusieurs sens - l'intelligence, l'état d'esprit, la mentalité, l'attitude profonde

Metanoia signifie donc "changement de façon de penser, de mentalité, d'état d'esprit ou changement d'attitude profonde qui conduit à un changement de comportement".

d'après cet article


Sois déprogrammé(e)!

Sais-tu que tu as été programmé(e) ?
Programmé(e) par le monde, la chair et l'ennemi de nos âmes ?

Sais-tu que la religion classique est du monde, de la chair et de l'ennemi de nos âmes ?
Construction qui s'effondrera lorsque tu connaîtras la Vérité, qui libère ?

La vraie religion (relation avec Dieu) est spirituelle, et non pas ce que l'on constate dans 99% des cas...
La pseudo-religion est terrestre, psychique, démoniaque!

La pseudo-religion crée des attachements qui mènent à la souffrance...
La relation véritable avec Dieu libère...!

Elle te montre que ce ne sont pas les autres qui sont source de tes souffrances, ni toi-même, mais ta programmation par le monde, la chair et l'ennemi de nos âmes...

Lorsque tu comprends cela, la libération commence!

Tu meurs à toi-même, car tu comprends que tout ce qui t'arrive est pour ton bien, et que tout ce que tu as à faire est de Louer Dieu pour tout!

Plus aucune condamnation ne repose sur toi (Rom 8:1)

Christ prend tes infirmités et se charge de tes maladies (Mat 8:17)

Tu es libre car l'Esprit du Seigneur est en toi (2 Cor 3:17)

Tu peux te décharger sur Lui de tous tes soucis car Il prend soin de toi (1 Pi 5:7)

Dieu pourvoit à tous tes besoins (Phil 4:19)

Dieu te donne un esprit de force, d'amour et de sagesse (2 Tim 1:7)

Tu peux tout par Lui, qui te fortifie (Phil 4:13)

Celui qui est en toi est plus grand que celui qui est dans le monde (1 Jean 4:4)

Dieu te fait toujours triompher en Christ (2 Cor 2:14)

Tu sais qu'aucune épreuve ne te saisit qui ne soit humaine,
car Dieu ne permettra pas que tu sois éprouvé(e) au-dessus de tes forces,
et avec l'épreuve Il fera l'issue pour pouvoir supporter (1 Cor 10:13)

Tout concourt à ton bien (Rom 8:28)

Tu peux regarder comme joie toute entière lorsque tu tombes dans diverses épreuves (Jacques 1:2)


Malgré les apparences, tout est toujours ce qu'il y a de mieux, malgré toi, car Dieu veille


3 versets qui libèrent, contrairement à certaines traductions

Dans le Psaume 23 il est dit ta grâce me poursuit tous les jours de ma vie (et non pas ta grâce m'accompagne tous les jours de ma vie): n'est-ce pas merveilleux ?

Philippiens 2:12 nous dit mettez en oeuvre votre salut (et non pas travaillez à votre salut): vous êtes sauvés - mettez à présent en oeuvre ce salut si cher payé...!

En Philippiens 3:11 nous avons ...parvenir, quoi qu’il arrive, à la résurrection d’entre les morts (et non pas ...parvenir, si possible, à la résurrection d’entre les morts): c'est cela, la grâce...!

Développement


Les idoles

Les idoles, on pourrait en citer des centaines, mais en voici une liste non exhaustive:

  • L'argent (dîme etc.)
  • Le bien-être matériel, physique
  • Le ressenti psychique (p.ex. on se saoûle de chants d'adoration non-bibliques)

  • L'interprétation littérale des Écritures (créationnisme, "fin des temps", etc. [1])
  • Les traductions terrestres de la Bible (on en réduit la portée [2])
  • La version massorétique de l'AT, beaucoup plus récente que la version grecque

  • Le "leadership" dans les communautés chrétiennes (or, seul Jésus est leader)
  • Le pouvoir des "leaders", qui va jusqu'à la manipulation
  • La pensée unique dans une assemblée

  • Les "miracles" (qui en fait sont des signes du Royaume, et non pas à rechercher pour eux-mêmes)
  • Les objets "sacrés" (style "tissus bénis")
  • Le "don des langues", le "prophétisme", auxquels on donne trop d'importance

  • L'id[é]ologie, résultat de la peur de la confrontation avec la vérité
  • La théologie qui explique tout
  • La "tradition"

etc.

Lire aussi L'idolâtrie, en veux-tu, en voilà...

[1] P.ex. le règne terrestre de Jésus (que Judas attendait aussi...), l'attente d'un antichrist (au lieu de rechercher en soi des territoires intérieurs possédés par l'ennemi)

[2] P.ex. des éléments de dimensions supérieures réduits à des éléments temporels ("au commencement" à la place de "au principe de tout", "l'éternité" au lieu de "la plénitude"), des éléments spirituels ramenés à des éléments physiques (le pain "de ce jour" au lieu du pain super-substantiel), des formules vides ("naître de nouveau" à la place de "être [ré]généré d'en haut"), etc.


La Septante

Ce qui est indéniable:

  • C'est la plus ancienne de toutes les traductions
  • Elle a été la traduction de référence des Juifs avant l'arrivée de Jésus
  • Les apôtres et évangélistes ont utilisé cette version pour citer l'Ancien Testament
  • Elle est la Bible de la première Église
  • Elle fut la traduction de référence de l'Église pendant 600 ans
  • C'est sur elle que les Pères de l'Église ont fait leur commentaires


Malgré cela:

Les "spécialistes" nous disent que la version massorétique est authentique car écrite en hébreu, mais oublient de dire qu'elle date d'après J-C, et a été finalisée par les successeurs des pharisiens, chez qui les chrétiens n'étaient pas en odeur de sainteté

Un "Membre de l'Institut" a même écrit ironiquement (car pour défendre la version massorétique): "ne plus partir de la vénérable traduction des Septante, [...] n'était-ce pas menacer l'unité de l'Église, voire mettre en question l'autorité du Nouveau Testament qui en fait normalement usage ?"

Les "spécialistes" sont également dans le déni des dernières découvertes d'anciens textes hébraïques (manuscrits de la mer Morte), confirmant le grec de la Septante

Les "spécialistes" nous disent encore que l'Esprit saint n'est pour rien dans le fait que l'AT cité dans le NT l'est d'après la Septante... autant dire que le NT n'est pas inspiré... (et ce sont les mêmes qui disent que la Bible est inerrante...)

La vraie question est donc: La Bible est-elle inspirée par l'Esprit saint ?

Si c'est non, alors elle n'est qu'un livre de sagesse parmi d'autres

Si c'est oui, alors n'est-ce pas résister à l'Esprit de Dieu que d'affirmer que la version de l'AT qu'Il a choisie pour citer celui-ci dans le NT n'est pas la "vraie" version de l'AT ?


Lire aussi


Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)