Rechercher dans ce blog

Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http
Tout ce qui n'est pas éternel est éternellement inutile (C.S. Lewis)

Espérer l'improbable

L'amour couvre tout, croit tout, espère tout, supporte tout
(1 Corinthiens 13:7)

Étant en Christ, et Christ en Dieu, nous avons l'espérance de Christ, Sa confiance en Dieu.

Cette confiance envers notre Père à travers Christ nous donne accès à ce qui est improbable pour le vieil homme, mais certitude pour le nouvel homme.

Nous savons d'ailleurs que Dieu fait tout travailler ensemble au bien de ceux qui l'aiment, qui sont appelés selon sa proposition (Rom 8:28)

Pour le vieil homme rationnel, beaucoup de choses annoncées ou promises sont improbables (voir le rire de Sarah à l'annonce qu'elle serait mère).

Mais le nouvel homme en Christ possède l'espérance des réalités de Dieu.

Bien entendu, il ne s'agit pas d'espérer des choses insensées : le discernement des esprits est de mise!
Mais ce que Dieu dit, nous pouvons l'espérer, car ce que Dieu dit produit toujours son effet (Luc 1:37)



Lorsque nous vivons la Présence de Dieu (en le louant, p.ex.), tout est à notre disposition, pour notre bien. Mais cela n'est pleinement réalisé que lorsque nous Le laissons prendre notre place : faisons-le volontiers, car Il est Amour!

A partir de là, toute circonstance est dans Sa main, et nous pouvons Le louer POUR TOUTES choses.

Traduction automatique

Derniers articles bibletude

blogetude

Livre de l'Apocalypse

Nouvelles du Ciel

Y a-t-il une Vie avant la mort ?

Elles/ils témoignent

Surtout ne lisez pas ce blog :-)

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *

Ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais c'est la Bible qui nous lit! (bibletude)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)
La raison d'être de la chrétienté (Église établie, institutionnelle)
est de rendre si possible le christianisme impossible
(Kierkegaard)