Rechercher dans ce blog

Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http
Tout ce qui n'est pas éternel est éternellement inutile (C.S. Lewis)

Croire l'incroyable

L'amour couvre tout, croit tout, espère tout, supporte tout
(1 Corinthiens 13:7)

Étant en Christ, et Christ en Dieu, nous avons la foi de Christ, Sa relation à Dieu.

Cette relation avec notre Père à travers Christ nous donne accès à ce qui est incroyable pour le vieil homme, mais possible pour le nouvel homme.

La foi est la base, la substance des choses qu'on espère, la preuve des réalités qu'on ne voit pas (Héb 11:1)

Pour le vieil homme rationnel, beaucoup de choses contenues dans les évangiles (pour nous limiter à ces 4 livres de la Bible) sont difficiles à croire ("miracles" - signes, résurrection, etc.)

Mais le nouvel homme SAIT que rien n'est impossible à Dieu.

Bien entendu, il ne s'agit pas de croire tout ce qu'on nous dit : le discernement des esprits est de mise!

Mais ce que Dieu dit, nous pouvons le croire, car ce que Dieu dit produit toujours son effet (Luc 1:37) et tout est possible à celui qui croit (Marc 9:23).

Ainsi, celui qui a la foi ne dira pas à Dieu : "la difficulté est grande!",
mais il dira à la difficulté : "Dieu est Grand!"



La foi n'est pas une croyance, mais le tenu pour acquis - de manière certaine - de ce qu'on espère, et l'expérience de choses invisibles à l'oeil - mais visibles à l'oeil spirituel (voir Héb 11:1).

Pour pouvoir dire cela, donc le vivre, une seule possibilité : avoir la relation directe avec Dieu.

D'ailleurs, la racine des textes grecs traduits dans les écritures par croire, foi, fidèle, signifie lier, à savoir - dans le domaine qui nous concerne - avoir un lien vivant avec Dieu, une dynamique de Vie par l'Esprit.

La foi est donc avant tout une relation personnelle et directe avec Dieu.

Mais attention, on peut croire que l'on croit, avoir une certaine estime pour une religion, une vénération profonde pour des éléments de religion (objets, personnes, concepts, dogmes) : on n'en est pas moins désobéissant, littéralement sans relation, par refus, conscient ou non, de se laisser convaincre.

Celui qui croit qu'il croit se façonne des images taillées, figées, mortes, et se prosterne devant elles, autres dieux que le Dieu qui EST. Il nourrit des id(é)ologies!


Nous ne regardons pas aux choses visibles, mais aux invisibles; les choses visibles en effet n'ont qu'un temps, les invisibles sont éternelles (2 Cor 4:18).

Ainsi, ce que communément chaque homme appelle réalité n'est que passager, alors que ce qui subsiste pour toujours, ce sont les choses invisibles.

Les choses invisibles constituent notre réalité : regardons les visibles comme sans importance, car passagères...

La foi n'est pas limitée aux 4 dimensions apparentes, mais aux dimensions illimitées de Dieu.
 
La foi ne dit pas: "on a raison, suivez-nous", mais "Il est la Vérité, suivez-Le".
Elle ne crée pas de "mouvement": le mouvement est celui de l'Esprit.

Finalement, la foi est "Vivre Sa Présence" : même seuls, Il est là.

Traduction automatique

Derniers articles bibletude

blogetude

Livre de l'Apocalypse

Nouvelles du Ciel

Y a-t-il une Vie avant la mort ?

Elles/ils témoignent

Surtout ne lisez pas ce blog :-)

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *

Ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais c'est la Bible qui nous lit! (bibletude)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)
La raison d'être de la chrétienté (Église établie, institutionnelle)
est de rendre si possible le christianisme impossible
(Kierkegaard)