Rechercher dans ce blog

Tout ce qui n'est pas éternel est éternellement inutile (C.S. Lewis)

L'histoire de l'histoire de Ben Hur

Tout le monde a entendu parler du film “Ben Hur”, ou l’a vu. Ce film fut réalisé d’après le livre du général américain Lewis “Lew” Wallace (1827-1905). Ce film est un chef d’œuvre, il a reçu onze Oscars !


L’histoire se passe en Israël et à Rome. Le juif Ben Hur est arrêté sur l’ordre de Messala, son ami d’enfance romain. Il est enchaîné et emmené à travers le pays, condamné à ramer sur les galères romaines. En chemin, il croise un homme, un inconnu qui lui donne à boire. A la fin du roman et du film, le chemin de ces deux hommes se croisent une seconde fois à Jérusalem. L’inconnu qui a autrefois donné à boire à Ben Hur, souffre maintenant sous les coups de fouet des soldats romains et ploie sous le poids de la croix qu’il porte. Ben Hur le reconnaît et cette rencontre va changer son cœur dur, rempli de rancune et de haine. Ben Hur retrouve sa mère et sa sœur, lépreuses, mais toutes deux sont guéries sur le chemin de croix de Jésus. Ben Hur se convertit. Si l’on connaît ce film ou ce livre, on ignore généralement l’origine du roman. La voici.

Nous sommes à la fin du 19e siècle. Le fameux athée Robert G. Ingersoll (1833-1899) donnait des conférences au cours desquelles il décriait la foi chrétienne et allait jusqu’à nier l’existence de Dieu. Wallace et Ingersoll se rencontrent dans un train. Ingersoll met Wallace au défi de rassembler des matériaux pour écrire un livre prouvant au monde que tout ce qui concerne Jésus-Christ, n’est qu’un tissu de mensonges ; qu’un tel personnage n’a jamais existé et qu’il ne peut pas être l’auteur de l’enseignement du Nouveau Testament.


Lewis Wallace relève le défi et se met au travail. Mais, plus il avance dans ses démarches, plus il est convaincu de l’erreur de sa démarche. Après avoir écrit les quatre premiers chapitres de son livre, il craque, il tombe à genoux et s’adresse au Dieu Vivant : “O Dieu, révèle-toi à moi, pardonne mes nombreux péchés et aide-moi à devenir un véritable disciple de Jésus-Christ.” Dieu répond à sa prière et fait de lui un vrai chrétien. Wallace réécrit les quatre premiers chapitres de son livre et écrit les suivants pour prouver que Christ est vraiment le Sauveur du monde. C’est ainsi que fut écrit “Ben Hur”. Au début Lewis Wallace voulait écrire un livre contre le Christ et finalement ce fut Jésus-Christ qui est présent partout en filigrane dans ce roman.

Source


Traduction automatique

Derniers articles bibletude

blogetude

Livre de l'Apocalypse

Nouvelles du Ciel

Y a-t-il une Vie avant la mort ?

Elles/ils témoignent

Surtout ne lisez pas ce blog :-)

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *

Ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais c'est la Bible qui nous lit! (bibletude)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)
La raison d'être de la chrétienté (Église établie, institutionnelle)
est de rendre si possible le christianisme impossible
(Kierkegaard)