Rechercher dans ce blog

Auto-référence

Peut-on dire que la Bible est sans erreur, pour la raison qu'il est écrit (dans la Bible...) qu'elle est inspirée par l'Esprit de Dieu ? Nous sommes en effet face à une auto-référence: la Bible dit d'elle-même... C'est comme si quelqu'un disait (mais ça n'existe pas...) qu'il est infaillible, et que si nous le reprenons il rétorque: tu es obligé de me croire quand je dis que je suis infaillible, puisque je suis infaillible...

Cet argument fonctionne pour quelqu'un de déjà convaincu. Celui-ci, croyant fermement que la Bible est inspirée par l'Esprit saint (donc inerrante), ne tiquera pas s'il lit dans celle-ci qu'elle dit d'elle-même (ou qu'un de ses personnages le dit) qu'elle est parfaite et fiable.

Concernant un athée, un agnostique ou un sceptique, du moment qu'il n'est pas convaincu dès le départ de l'inerrance, il appréhendra comme auto-référence le fait que la Bible dit d'elle-même qu'elle ne se trompe pas.

On est dans le même cas de figure que celui de la personne qui veut prouver l'existence de Dieu en disant: les constantes physiques sont tellement précises que si tu modifies ne serait-ce que la 10'000ième décimale de l'une d'elles, l'univers devient impossible. Donc il y a une intelligence là-derrière, donc Dieu existe... L'athée aura alors beau jeu de dire qu'il y a une infinité d'univers (multivers) et que nous nous trouvons dans celui dont les constantes physiques ont permis l'émergence de structures cohérentes, ainsi que de la vie. Si tu lui dis que ces multiverss ne peuvent par définition pas être observés (puisque leur physique n'est pas la nôtre), il te répondra que c'est sa conviction, de même que ta conviction est que la Bible est inerrante.

On ne s'en sort pas: les chrétiens doivent arrêter de vouloir prouver par le raisonnement des choses qui ne sont que du ressort de la révélation et de la foi.

Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)