Rechercher dans ce blog

L'esclavage ou la liberté

Ce que nous possédons ne vient pas de ce que nous avons fait,
mais de ce que nous avons hérité de notre Père. [...]

Vous montrerez peut-être du doigt les résultats
de votre oeuvre très légaliste, et de votre ascétisme.

Il est vrai qu'ils semblent présenter
"une apparence de sagesse en ce qu'ils indiquent un culte volontaire de l'humilité et le mépris du corps"
(Col 2:23).

Votre vie donne ainsi une impression de droiture,
mais je suis convaincue que les bons résultats sont survenus
malgré
et non
à cause
de votre légalisme.

(H. W. Smith, Le secret du chrétien - l'esclavage ou la liberté)
 

A qui remettre son sort ?

Un jour, une jeune femme est venue trouver un Rabbin pour lui demander de prier pour la naissance de son fils.

Le rabbin était d’accord, à la condition qu’elle lui donne une somme d’argent très importante.
Aussi, la femme pas riche du tout objecta et marchanda le prix.

L’homme restait inflexible, aussi, en désespoir de cause elle déclara :
"Dans ce cas, il ne me reste plus qu’à placer ma confiance en Dieu !"

Alors le Rabbin déclara :
"C’est justement ce que j’attendais ! Maintenant que tu es disposée à t’appuyer sur Dieu lui-même, et non sur mes prières, je suis sûr que Dieu t’exaucera !"

Source

 

Coupable mais gracié


On raconte qu'un soldat de l'armée impériale fut condamné à mort pour avoir commis une faute très grave. Sa mère alla implorer la grâce de Napoléon. Il lui répondit que la justice exigeait la condamnation à mort de son fils.

  • Mais je ne demande pas justice, dit la mère, j'implore votre grâce!
  • Votre fils ne mérite aucune grâce, répliqua-t-il.
  • Sire, dit la mère, ce ne serait pas une grâce s'il la méritait!

Ébranlé par cet argument, l'empereur prononça les mots tant espérés: “Alors je veux lui faire grâce”.
Et la vie du fils fut épargnée.

Cette anecdote met en évidence ce qu'est la grâce: une faveur imméritée à l'égard de coupables. Toutefois la grâce de Dieu ne repose pas sur une décision arbitraire. Elle a pour base le sacrifice de Christ qui a pris sur lui le châtiment que nous méritions. À qui s'adresse-t-elle? À tous! Car tout homme commet des fautes qui méritent la condamnation de Dieu. Tous condamnés car tous pécheurs, telle est la loi d'un Dieu juste et saint.

Alors comment bénéficier de la grâce de Dieu? Elle ne peut être obtenue ni par nos efforts, ni par nos mérites. Elle est le don de Dieu pour tous ceux qui reconnaissent qu'ils sont coupables devant lui et méritent d'être punis. Cette grâce s'obtient par la foi en l'œuvre de Jésus Christ. Il a pris sur lui notre condamnation pour que nous soyons épargnés. “L'Éternel a fait tomber sur lui (Jésus Christ) l'iniquité de nous tous… Par ses meurtrissures nous sommes guéris” (Ésaïe 53. 6, 5).

Source

 

Attention aux pièges


(les textes de couleur sont des liens)

On essaie de nous faire croire que si l'on n'interprète pas la Bible, en particulier le début de la Genèse, littéralement, tout le reste de la Bible s'écroule. Vraiment ?

Le livre de la Genèse n'est pas un livre de science ou d'histoire.

On essaie aussi de nous faire croire que le Livre de l'Apocalypse parle de choses passées, ou futures. Or, il s'agit de Toi, ici et maintenant.

Le Livre de l'Apocalypse est la La Clé du Livre de la Délivrance.

La Bible enseigne que la foi sauve, mais que la foi sans les oeuvres est morte. Il n'y a pas de contradiction à associer ces deux affirmations.

Certaines traductions de Romains 1:7 ont : "... appelés à être saints ..." (p.ex. Colombe ou Segond 21). Cette traduction contredit d'autres passages, qui disent que nous SOMMES saints. La traduction exacte est "... saints par appel ...".

...parvenir, quoi qu’il arrive, à la résurrection d’entre les morts (Philippiens 3:11).  Certaines traductions ont : "...parvenir, si possible, à la résurrection d’entre les morts".

Enfants, donc héritiers : héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ - si du moins nous nous identifions avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui (Romains 8:17).  Certaines traductions ont : "si du moins nous souffrons avec lui".

...je recommande avant tout, que l’on fasse des demandes, des prières, des supplications... (1 Timothée 2:1) : ce Dieu qu'on dit si proche, pourquoi devrions-nous le supplier ?

D'ailleurs, la Bible peut-elle se contredire ? C'est un vaste sujet. Nous traiterons ici 3 cas.
 

Se réveiller à La Réalité

Les gens ne veulent pas vraiment grandir, ne veulent pas vraiment changer, ne veulent pas vraiment être heureux. Ils vont voir un psychologue ou un psychiatre pour trouver le soulagement, seulement le soulagement. Pas pour guérir vraiment. D'ailleurs, la psychologie n'est pas plus concrète que la spiritualité: rien n'est plus concret que la spiritualité. Lorsqu'il est question de spiritualité, il s'agit de désapprendre, désapprendre presque tout ce que l'on a appris. Avoir la volonté de désapprendre, et d'écouter. La chose la plus difficile au monde est d'écouter, de voir. Nous ne voulons pas voir. Une ouverture, une franchise totale devant la vérité, quelles que soient les conséquences, quel que soit le chemin qu'elle va nous faire prendre, quelle que soit notre ignorance au sujet de ce chemin. Cela s'appelle la foi. Pas la croyance, la foi. Vos croyances vous apportent la sécurité, alors que la foi signifie insécurité. Dans quelle mesure êtes-vous prêt à accueillir ce qui ne vous est pas familier? La première réaction est la peur. Ce n'est pas que nous craignions l'inconnu: on ne peut craindre une chose que l'on ne connaît pas. Personne n'a peur de l'inconnu. Ce que l'on craint est la perte du connu. C'est cela que nous craignons. Je n'ose pas me mettre à réfléchir car je ne saurais plus comment faire pour continuer à fonctionner. La seule tragédie existant dans le monde est l'inconscience. C'est de cette calamité que découle la peur, et c'est de la peur que découle tout le reste. La souffrance prouve que vous avez perdu contact avec la réalité. La souffrance vous est donnée afin que vous ouvriez les yeux sur la vérité, afin que vous puissiez comprendre qu'il y a un mensonge quelque part. Elle est comme ces douleurs physiques qui vous sont données, afin que vous puissiez comprendre qu'une maladie ou un problème physiologique est en vous. La souffrance survient lorsqu'on se heurte à la réalité. Lorsque les illusions se heurtent à la réalité, lorsque les mensonges se heurtent à la réalité, on souffre. En dehors de cela, il n'y a pas de souffrance. Les sentiments négatifs sont en vous, pas dans la réalité. Alors cessez d'essayer de la changer. Vous voulez changer le monde? Pourquoi ne pas commencer par vous changer vous-même? Cessez d'essayer de changer les autres. Nous n'avons pas à changer ce qui nous entoure. Ni les événements, ni les circonstances, ni les contingences, ni les gens ne possèdent le pouvoir de vous blesser ou de vous inquiéter. Plus vous essaierez de les changer, plus vous vous embourberez. Plus vous résistez à une chose, plus vous lui donnez du pouvoir. Lorsque vous essayez de transformer ce qu'est un être ou une chose en ce que vous pensez qu'il ou elle devraient être, vous cessez de comprendre. Les gens qui traversent la vie avec des idées fixes ne se transforment jamais. Ils sont tout simplement inconscients de ce qui se passe. Lorsqu'on est conscient d'une chose, on peut prendre le contrôle sur cette chose. Lorsqu'on n'en est pas conscient, c'est elle qui a le contrôle sur nous. On est toujours l'esclave de ce dont on n'est pas conscient. C'est en en prenant conscience qu'on s'en libère. Elle est toujours là, mais on n'est plus atteint par elle. On n'est plus sous son influence, on n'est plus son esclave. On ne doit rien faire pour être libre, on doit au contraire laisser tomber des choses. Lorsque vous cesserez d'avoir des opinions, vous saurez. C'est alors qu'on se libère. Réussir sa vie, c'est se réveiller. Au fur et à mesure que grandira votre conscience, vous réagirez de moins en moins et agirez de plus en plus. Le bonheur est l'état naturel des petits enfants, à qui le Royaume appartient jusqu'à ce qu'ils soient contaminés et souillés par la stupidité de la société et de la culture. Lorsque vous traversez la vie avec des préférences sans autoriser aucune d'entre elles à être la condition de votre bonheur, cela signifie que vous êtes réveillé. Vous vous dirigez vers le bonheur qui consiste en une absence d'illusion, état qui vous permet non pas de voir les choses en fonction de ce que vous êtes mais en fonction de ce qu'elles sont. L'illusion consiste à croire que les événements extérieurs ont le pouvoir de vous blesser et que les gens qui vous entourent ont ce même pouvoir. C'est faux. C'est vous qui leur donnez ce pouvoir. Le seul moyen de changer est de changer votre compréhension des choses. Mais qu'est-ce que cela veut dire? Comment y arriver? J'ai besoin d'entrer en contact avec la réalité. J'ai besoin de m'évader de ma prison, de ma programmation, de mon conditionnement, de mes fausses croyances, de mes fantasmes. Le bonheur est un état libre de toute illusion, un état que l'on obtient en se débarrassant de ses illusions. Vous ne changerez pas si vous vous contentez de changer votre monde extérieur, vous ne changerez pas en changeant de métier, de conjoint, de maison, de gourou ou de religion. Croire cela équivaut à croire que l'on change d'écriture en changeant de crayon. Si vous prenez conscience des barricades que vous élevez sur le chemin de l'amour, de la liberté et du bonheur, celles-ci s'effondreront. Ouvrez la lumière de la conscience et l'obscurité se dissipera. +

Mon Royaume n’est pas de ce monde. Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l’attention – et on ne dira pas: voici, il est ici – ou: voilà, il est là – car voici: le Royaume de Dieu est au-dedans de vous. Le Père nous a transférés dans le Royaume du Fils de son amour. Il nous a faits Royaume... Si quelqu’un n’est pas engendré d’en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu.

 

Le Royaume est-il là, ici et maintenant, en toi ?


Colossiens 1:13 : [le Père] nous a arrachés à la puissance de la ténèbre, et nous a transférés dans le Royaume du Fils de son amour.

Apocalypse 1:6: Il nous a faits Royaume, sacrificateurs à Son Dieu et Père, à Lui [sont] la gloire et la puissance pour les éternités d'éternités. Amen !

Jean 18:36 & Luc 17:20-21: Mon Royaume n'est pas de ce monde. Si mon Royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs - maintenant mon Royaume n'est pas d'ici. Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l'attention - et on ne dira pas: voici, il est ici - ou: voilà, il est là - car voici: le Royaume de Dieu est au-dedans de vous.

Jean 3:3: Amen, amen, je te dis: Si quelqu'un n'est pas engendré d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu.
 

Pour mieux comprendre la Bible et la foi

Foi versus religion : la foi pose les bonnes questions là où la religion donne de mauvaises réponses

Incrédulité : pourquoi ne comprenons-nous pas certaines choses ? Non pas parce qu'il n'y a pas de réponse à donner, mais parce que l'incrédulité est totalement incapable de s'élever jusqu'au point d'où la réponse peut être comprise

Foi versus amour : la foi rend tout possible, l’amour rend tout facile

Amour : il n'y a pas d'amour - il n'y a que des preuves d'amour

Arbre de la connaissance du bien et du mal : chacun a raison dans son propre référentiel - la question n'est cependant pas d'avoir raison dans notre référentiel, mais : ce référentiel est-il le bon ?

Vérité dans l'erreur : ce qui fait vivre l'erreur, c'est la part de vérité qu'elle porte en elle - reconnaître cette vérité est le début de la victoire sur l'erreur (voir comment le serpent mélange savamment les deux pour troubler l'âme humaine)

Vérité humaine : système humain qui se justifie lui-même, s’auto-référence, s’éloigne de la vérité, jusqu'à avoir peur de la vérité

Limite humaine : la seule limite du vieil homme est sa croyance à l'existence de limites chez Dieu (alors que Dieu est notre limite... il est infini)

Difficultés : ne disons pas "Dieu, mes difficultés sont grandes!" mais "difficultés, mon Dieu est grand!"

Parfait : complété (par Christ)

Jésus a accompli la Loi : Il l'a menée à son but (dans le sens où la Loi est un pédagogue qui mène à la grâce)

Sans reproche : et non pas irréprochable (Dieu nous voit à travers Son Fils)

Mettre en oeuvre son salut : et non pas travailler à son salut (nous sommes sauvés : montrons-le)

Nouvel Homme : l'homme nouveau, ce n'est pas le meilleur du vieil homme, mais une nouvelle création, née d'en haut (nous sommes fil(le)s de Dieu)

Justice : amour ET vérité (l'amour sans vérité est injuste, de même que la vérité sans amour)

Egalité : ceux qui ont peu ont assez, ceux qui ont beaucoup n'ont pas trop (épisode de la manne au désert)

Communisme chrétien : mise en commun volontaire (1 Tim 6:18)

Lire la Bible : ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais que c'est la Bible qui nous lit (cela se constate à notre manière de l'interpréter)

Représentations imagées dans la Bible : ce ne sont pas des symboles qui représentent des choses terrestres par d'autres choses terrestres, ce sont des images terrestres pour des choses célestes, spirituelles

Comprendre la Bible : nous ne pouvons pas comprendre la Bible en forçant la serrure - ce qui nous est nécessaire, c’est la clé (si vous avez Christ pour Sauveur, vous avez cette clé)

Jugement : le jugement est un TRI naturel, une constatation d'un fait - si tu as FAIT ceci, c'est que tu ES cela (le tri est aussi un tri intérieur - séparer le mauvais du bon)

Mort du sauvé : la mort n’est pas l’obscurité, c’est la lampe qui s’éteint quand le jour se lève

 

Foi versus religion

La religion est un système que se crée l’être humain pour fuir Dieu
La foi est une relation personnelle d’amour avec Dieu

La foi pose les bonnes questions là où la religion donne de mauvaises réponses

La foi ouvre des portes et est un instrument de libération et de recherche de la volonté de Celui qui est tout amour, toute sagesse, tout savoir
La religion est très souvent un outil de pouvoir : ce n’est pas la foi qui a créé l’Inquisition, élevé des bûchers, lancé des croisades

La foi se base sur l’amour de Dieu, Son sens parfait de la Justice
Or selon la Bible, la peur résulte d’un manque d’amour, et le manque d’amour mène à l’injustice
Et s’il y a manque d’amour et injustice, mais qu’on se considère comme « croyant », on se leurre, dans le sens où cette « croyance » n’est pas la foi, mais une religion, un système humain, où règne ce que la Bible appelle le vieil homme

Et c’est le début d’une spirale infernale :

Ce système humain se justifie lui-même, s’auto-référence, s’éloigne de la vérité, jusqu'à avoir peur de la vérité

Au contraire, l’homme nouveau n’a pas peur de la vérité, mais il la recherche
Il chemine vers la Jérusalem céleste, le Royaume de Dieu, ici et maintenant, en nous, Royaume qui ne frappe pas le regard, qui n’est pas de ce monde

La religion est du monde, de la chair et du diable
La foi est du Ciel, de l’Esprit et de Dieu

Une fois de plus, nous constatons que ce n’est pas nous qui lisons la Bible, mais que c’est la Bible qui nous lit…!

 

L'Apocalypse pour les Nuls

Certains aiment bien situer le déroulement du Livre de l'Apocalypse dans le passé : empereurs, conquêtes, empires, etc.

C'est pratique : c'est du passé, circulez - y'a plus rien à voir

D'autres préfèrent le situer dans le futur : tribulations, "fin du monde", etc.

Ouf... c'est pas pour maintenant : c'est du futur, circulez - y'a encore et toujours rien à voir

Mais... car il y a un mais...

Apocalypse signifie révélation, dévoilement :

C'est du ICI et MAINTENANT, et c'est TOI

Voilà qui change tout...!

apocalypse.bibletude.org vous en dira plus.

 

Le fondamentalisme


Le fondamentalisme se retrouve dans toutes les religions, ainsi qu'en politique, philosophie, etc.

Nous parlerons ici des fondamentalistes judéo-chrétiens.

Les fondamentalistes ont :
  • persécuté les prophètes diseurs de vérité
  • tué Jésus apportant la vérité qui rend libre
  • lapidé Etienne qui leur montrait leur décalage d'avec la vérité
  • martyrisé Paul converti à l'Esprit de vérité
  • etc.

Tous ceux qui sont libres dans l’Esprit sont encore aujourd'hui persécutés par les fondamentalistes.

Plus grave encore : les fondamentalistes, en prenant les textes au premier degré, sont à l'origine des pires maux :
  • en désignant Eve en tant que femme (et non pas en tant qu'âme séduisant l'esprit de l'être humain), ils sont la cause de l'abaissement de la femme pendant des siècles
  • en prenant à la lettre les noms de lieux de la Bible, ils ont créé des guerres : l'Irak, c'est Babylone, l'Iran (la Perse), c'est là que se trouve le trône de Satan, la Grèce (suivez l'actualité) est montrée du doigt dans le Livre de Daniel, etc.
  • déjà il y a 2000 ans ils n'ont pas accueilli le Messie car ils attendaient un règne terrestre
  • etc. (cherchez par vous-même : vous serez atterré par les méfaits des fondamentalistes au cours de l'Histoire...)

En fait, ils refusent d'admettre que l’interprétation spirituelle, telle que la conçoit l’Apôtre Paul, est la seule qui permette une compréhension harmonieuse et cohérente de la Bible.

Essayez de dialoguer avec un fondamentaliste :
  • il vous lancera des pierres, que sont ses idées dures provenant de son coeur sclérosé
  • il vous fera dire ce que vous n'avez jamais dit (tactique que l'on retrouve chez les pharisiens à l'encontre de Jésus)
  • il se moquera, moyen détourné de fuite, résultant de la peur de la vérité
  • il s'attaquera directement à vous, vous agressera lorsqu'il sera à bout d'arguments
  • il vous insultera, dernier refuge une fois que tous ses arguments auront été balayés
  • et finalement il ne vous répondra pas, préférant la fuite en avant à la remise en question

Lire aussi

 

Vous donc, priez ainsi

Père des Cieux :
Sanctifié, ton Nom
Ici et maintenant, ton Règne

Faite, ta Volonté :
C'est dans le Ciel
Que ce soit sur la Terre

Notre Pain sur-substantiel :
Donne-nous
Ici et maintenant

Nos dettes :
Remets
Comme à nos débiteurs nous remettons

Tomber lors d'épreuves :
Que nous n'y consentions pas
Mais du mauvais, libère-nous

Car à toi sont :
Règne, Vitalité, Victoire de la Vie sur la mort
Dans toutes les dimensions

Oui, c'est la Réalité

 

Pas de problème

Ne vois-tu que du non-sens dans la vie sur terre ?
Pas de problème : Il est justement venu sur terre pour cela, pour toi...
"Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même" (Hélène Keller)

Il y a des choses que tu ne comprends pas dans la vie, ou dans la Bible ?
Pas de problème : de même qu'Il est le Centre de la Bible, Il veut être le centre de ta vie, pour toi...
"Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve" (William Law)

Te sens-tu en deçà de ce qu'il te semble que Dieu attend de toi ?
Pas de problème : Il s'est incarné pour cela, pour toi...
"Premièrement, j'ai besoin du secours divin pour vivre la vie que Dieu agrée
deuxièmement, je dispose de tout le secours dont j'ai besoin" (G. Raymond Carlson)

Te sens-tu différent des autres, voire rejeté ?
Pas de problème : Il a été rejeté et humilié jusqu'à la mort, pour toi...
"Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein" (Martin Luther)

Te sens-tu écrasé par les difficultés de la vie ?
Pas de problème : si tu les Lui apportes, Il les portera, pour toi...
"Ce ne sont pas les difficultés ou les circonstances de la vie qui nous font du mal, mais la façon dont nous y réagissons" (Paul E. Billheimer)

Te sens-tu inutile, voire nul ?
Pas de problème : Lui qui est parfait est considéré inutile et nul par beaucoup, pour toi...
"Le fait de faire tout de travers n'est pas une raison pour ne plus faire confiance au Seigneur : il constitue plutôt un argument inattaquable en faveur de notre besoin urgent de Lui faire encore plus confiance" (Hannah W. Smith)

Te sens-tu incapable de changer, de t'améliorer, et par là-même te sens-tu - faussement - rejeté par Dieu ?
Pas de problème : c'est au contraire une raison de plus de t'approcher de Lui, et de Le laisser agir en toi...
"Notre repos ne provient pas du fait que nous sommes ce qu'Il désire, mais du fait qu'Il est ce dont nous avons besoin" (J.N. Darby)

En conclusion : "Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis" (Charles H. Spurgeon)

Source 1   /   Source 2
 

Au principe de tout

Au principe de tout est le Verbe
Le Verbe est en relation avec Dieu
Le Verbe est Dieu

Le Verbe est
au principe de tout
en relation avec Dieu

Tout est par lui
et rien de ce qui est n'est sans lui

En lui est vie
et la vie est la lumière des êtres humains

La lumière brille dans la ténèbre
et la ténèbre n'a rien de commun avec elle

Jean 1:1-5

 

Récapituler la totalité dans le messie

Béni est le Dieu et père de notre seigneur Jésus le messie, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les hauts cieux en le messie, selon qu'il nous a sélectionnés en lui avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et sans reproche en face de lui, en amour, nous ayant vus d'avance en filiation pour lui par Jésus le messie, selon ce que sa volonté a jugé bon, à la louange de gloire de sa grâce dont il nous gratifie dans l'aimé, en qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon la richesse de sa grâce, qu'il a fait abonder pour nous, en toute sagesse et intelligence, nous ayant fait connaître le mystère de sa volonté, selon qu'il a proposé en lui-même de juger bon de le faire, en vue de l'organisation de la plénitude des temps favorables : récapituler la totalité dans le messie, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, en lui, en qui nous avons aussi été sélectionnés, ayant été vus d'avance, conformément au projet de celui qui met tout en oeuvre selon le plan de sa volonté, afin que nous soyons à la louange de sa gloire, nous qui avons espéré à l'avance dans le messie, en qui vous aussi vous avez été marqués d'un sceau par l'Esprit de la promesse, le Saint, ayant entendu la parole de la vérité, la bonne nouvelle de votre salut, auquel aussi vous avez cru, [Esprit] qui est les arrhes de notre héritage, pour la rédemption de l'acquisition, à la louange de sa gloire. (Éphésiens 1:3-14)

Christ ou la religion ?


Tout est accompli (Jean 19:30)
   
  • Qui a vaincu la chair, Christ ou la religion ?
     
  • Qui a vaincu le monde, Christ ou la religion ?
     
  • Qui a vaincu Satan, Christ ou la religion ?
     
  • Qui me sauve, Christ ou la religion ?
     
  • Qui me sanctifie, Christ ou la religion ?
     
  • Qui est Seigneur, Christ ou la religion ?
     
  • Qui règne, Christ ou la religion ?

Dieu est un, et le médiateur entre Dieu et les hommes est un, [l']homme Christ Jésus (1 Timothée 2:5) 

Il n'y a de salut en aucun autre ; car aussi il n'y a point d'autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés (Actes des Apôtres 4:12) 

Personne ne peut poser d'autre fondement que celui qui est posé : Jésus Christ (1 Corinthiens 3:11) 

Nul ne vient au Père que par Moi (Jean 14:6)

            

Pour bien débuter une nouvelle année

Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques.
Aime-les tout de même !

Si tu fais le bien ou es désintéressé(e), les gens te prêtent des motifs égoïstes ou calculateurs.
Fais le bien tout de même !

Si tu réussis, tu gagnes de faux amis et de vrais ennemis.
Réussis tout de même !

Le bien que tu fais sera oublié demain.
Fais le bien tout de même !

L'honnêteté et la franchise te rendent vulnérable.
Sois honnête et franc(he) tout de même !

Ceux qui voient grand peuvent être anéantis par les esprits les plus mesquins.
Vois grand tout de même !

Les gens aiment les petites gens, mais préfèrent suivre les puissants.
Lutte pour les petites gens quand même !

Ce que tu as mis des années à construire peut être détruit du jour au lendemain.
Construis tout de même !

Les gens ont besoin de ton secours, mais certains peuvent se retourner contre toi si tu les aides.
Aide-les tout de même !

Si tu donnes au monde le meilleur de toi-même, tu risques d'y laisser des plumes.
Donne ce que tu as de mieux tout de même.

Source

           
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)


J'élève mes yeux vers les montagnes d'où vient mon secours (Psaumes 121:1)